Alicia expatriée à Erevan, en Arménie

Hey les voyageurs,

Alicia est professeur des écoles depuis 14 ans. L’Arménie et plus exactement Erevan, sa capitale est sa 1ère expatriation.

Elle qui aime voyager peut satisfaire sa passion dans son nouveau pays d’adoption. 

 Peux- tu te présenter en quelques mots…

Je m’appelle Alicia, j’ai 36 ans, je suis professeure des écoles et je suis née à Paris. Depuis 1 an maintenant, je vis à Erevan, capitale de l’Arménie.

 Pourquoi ou qu’est ce qui t’as amené à t’installer dans cette ville ?

J’ai toujours eu envie d’avoir une expérience de vie à l’étranger, grâce à mon métier et au réseau des écoles françaises, cela a été possible. Mon travail en Arménie a été une belle opportunité de réaliser ce rêve.

Qu’aimes-tu le plus ?

Vivre en Arménie est très facile, les gens sont toujours prêts à vous aider ou au moins à trouver une solution. La devise c’est “pas de problème” et c’est la vérité !
C’est un pays en voie de développement avec tous les défauts mais surtout les avantages, et aussi une envie de progresser, de proposer des concepts novateurs…
Erevan est une capitale en pleine effervescence donc très énergisante. A peine sortie de la ville, l’Arménie offre une nature splendide et très variée, les paysages sont magnifiques.

A contrario, qu’est ce qui a été le plus compliqué ou que tu as le moins aimé ?

A mon arrivée en Arménie, trouver mon appartement a été compliqué mais il est évident que j’ai joué de malchance. Cette complication passée, maintenant je suis très bien installée.

Ton endroit ou quartier préféré?

Un endroit qui s’appelle Cascades à Erdevan.

C’est un monument constitué de 550 marches et avec des cascades d’eau. Sous ces marches, il y a un musée d’art moderne. Et devant, un jardin avec des œuvres d’art, bordé de cafés et restaurants, un lieu très animé.

Un spot photo à conseiller. 

Depuis le monastère de Khor Virab, la vue sur le Mont Ararat est époustouflante.

La spécialité culinaire à goûter absolument. 

Des roulés d’aubergines ainsi que des sortes de petits raviolis farcis à la viande cuits au four, on les sert accompagnés de yaourt et d’une sauce de tomates fraîches, un régal!

 Une activité à ne pas rater.

Aller au bord du lac Sevan et contempler cette vue.

Je sais question difficile mais si tu devais nous partager ton meilleur souvenir ou un souvenir marquant dans cette ville ce serait lequel?

L’Arménie est un pays qui excelle dans l’art de célébrer. Il y a eu beaucoup d’occasions tout au long de l’année pour que la ville d’Erevan organise des festivités : fête pour l’indépendance, anniversaire de la ville, concert pour le sommet de la Francophonie… A chaque fois, ces événements ont été très bien organisés, sans aucun problème car l’Arménie est un pays sûr où personne ne pense à nuire à l’autre. Toutes ces célébrations représentent de très bons souvenirs.

 Quel conseil donnerais- tu à un futur expatrié qui souhaiterait s’y installer .

Partir avec un projet professionnel précis, c’est à dire avoir déjà un travail qui vous attend sur place, venir en Arménie sans travail et en plus sans parler l’arménien serait très difficile.

Merci Alicia de nous avoir fait découvrir l’Arménie que l’on connait peu. Ca donnera certainement envie à d’autres de le découvrir.