Tenerife

Hey les voyageurs,

Tenerife fait partie des Canaries. Cet archipel est composé de 7 îles: Tenerife, La Palma, Gran Canaria, Lanzarote, Fuerteventura, la Gomerra et El Hierro.

Les Canaries sont situées dans l’Océan Atlantique en face du Maroc.

Carte Canaries : Plan Canaries - Routard.com
Tenerife est la plus grande île canarienne. Le climat est clément toute l’année. (enfin normalement car en ce début janvier, il pleut souvent et il fait plus frais: 18/20°). Carte Tenerife - Plan Tenerife

 

Ce qui est intéressant ici: c’est la diversité que la destination propose. Volcan, mer, montagnes, villes typiques, forêt.

Pour les amoureux des sports nautiques, c’est aussi le paradis: plongée, surf, kite surf ou encore wind surf.

Pour être honnête, il y aussi des parties de l’île qui ont souffert du tourisme de masse: côtes bétonnées au sud- est de l’île. C’est ce que j’ai le moins aimé. C’est pour ça qu’il est important avant de venir de définir ce que l’on a envie.
J’ai choisi de vivre quelques mois dans une petite ville de la côte sud. Bétonnée mais pas trop. En bord de mer. C’était à El Medano.

 

  • EL MEDANO

Petite cité balnéaire au sud- est de l’île. C’est assez agréable car il y a ici de belles plages, la possibilité de faire beaucoup d’activités nautiques, des bars et restos mais aussi un petit côté nature. En effet, El Medano est bordé par deux petites montagnes: Montaña Pelada et Montaña Roja. Ce sont deux très jolis spots. Ce n’est pas très haut mais cela grimpe. Et le panorama d’en haut est vraiment beau.
Le coucher de soleil sur la plage et la Montaña Roja est vraiment sublime: les couleurs sont assez incroyables. Vous pourrez voir ci- après quelques photos.

Sunset

Panorama de la Montaña Roja
Montaña Pelada

 

  • SANTA CRUZ

Capitale de l’île. Située au nord. Le centre ville est piéton: c’est assez sympa. Il y a de nombreuses boutiques. Le marché est très joli: vraiment à faire. L’Auditorium qui ressemble à celui de Sidney est juste à côté les piscines de Martianez.

Santa Cruz est en bord de mer mais c’est un port donc la vue n’est pas très belle.

Les villes au nord de l’île ont un climat un peu différent. Il y pleut plus et y fait plus frais l’hiver.

On y trouve même un peu de street art.

 

  • La Laguna

Au nord- ouest de Santa Cruz. C’est une de mes villes préférées. Quand je dis ça, je parle du centre historique. Il me rappelle les villes d’Amérique centrale. Centre piéton, maisons colorées. Quand le ciel est bleu, le contraste avec les maisons de toutes les couleurs est magnifique Petits bars et restos avec quelques tables posées dans la rue.

C’est une ville universitaire. En dehors du centre, La laguna compte aussi de nombreux centres commerciaux. Forcément moins joli.

Resto à tester: Makika&co: le cadre est magnifique, terrasse dans une petite cour.

A 30 minutes de “cols” de La Laguna, vous trouverez le Mirador del Llano de los Loros.

  • Puerto de La Cruz

On continue à l’ouest de l’île avec la ville de Puerta de la Cruz. En bord de mer mais pas véritablement de plage. Bord de mer avec du sable noir. On y retrouve des maisons colorées aussi. Les piscines Martianez: je n’ai pas été. Mais j’ai trouvé cela assez sympa d’extérieur. Vous pouvez y passer l’après- midi.

  • LA ORATOVA

Très jolie ville située sur les hauteurs. Très beau panorama. Il y a des maisons sympas à aller voir. C’est très colorée. J’ai beaucoup aimé.

  • ICOD DE LOS VINOS

On continue toujours sur  la même côte, un peu plus au sud. C’est Icod de los Vinos connu comme son nom l’indique pour le vin mais aussi pour son arbre millénaire: El Drago. Il est majesteux. Situé dans un petit parc, l’entrée était gratuite en raison de la crise sanitaire. Il n’y avait pas beaucoup de monde. J’ai pu m’approcher pour l’admirer. Il y a aussi une petite place centrale autour de l’église qui est jolie. Et qui permet aussi d’avoir une belle vue sur la mer un peu plus bas.

  • GARACHICO

Pour arriver jusqu’à Garachico, la route est très très sinueuse. Mais la vue est splendide. Petite ville en front de mer.

  • LE VOLCAN EL TEIDE

C’est le plus grand volcan dans l’océan Atlantique et le point culminant d’Espagne. El Teide a une altitude de 3718m. La route pour y accéder est récente et de bonne qualité. La vue en montant est magnifique. Quand on arrive au sommet, cela fait penser aux parcs nationaux américains. Etendues arides et de couleurs assez incroyables. Je ne suis pas montée jusqu’au sommet. On peut y accéder soit par téléphérique ( 35 euros environ l’aller) soit en randonnant. L’hiver, le sommet est enneigé. C’est encore plus beau.

  • MASCA

Ville située dans le Parque national de Teno. Pour y accéder, il faut emprunter une toute petite route en col. Mais quand on y arrive quel beau spectacle. C’est à flanc de montagne. Très vert. Et en contrebas l’océan.

  • LOS GIGANTES

Enormes falaises de 300 à 600 mètres plongeant dans l’océan. La route qui mène au centre de ville propose différents parkings pour s’arrêter et admirer les falaises. La vue de la petite plage est aussi magnifique surtout en fin d’après- midi quand le soleil se reflète sur les falaises.

  • ALCALA

A quelques kilomètres de Los Gigantes. J’aime beaucoup cette petite ville. Place principale avec quelques commerces. On y trouve des piscines naturelles où on peut faire du snorkelling ou plonger. Il y a un petit chemin piéton qui permet de longer toute la côte pour accéder à d’autres piscines naturelles ou à deux petites plages. 

Lorsque j’étais à Tenerife, il n’y avait pas trop de touristes en raison de la crise sanitaire. J’ai vraiment apprécié cet aspect. Je pense que l’île a souffert du tourisme de masse. Ce qui est fort dommage. Car Tenerife offre au- delà de ça un condensé de paysages incroyables et pour les adeptes de sport aquatique c’est un régal.

Si vous souhaitez d’autres informations sur l’île ou si vous avez aimé l’article, laissez- moi un commentaire. 🙂